Design a site like this with WordPress.com
Get started

Nos étoiles contraires

John Green

Nathan

Hazel est une jeune fille de 16 ans qui est atteinte d’un cancer de la thyroide. Un jour sa mère  déclare qu’elle  fait une dépression et sans lui demander son avis l’inscrit à un groupe de soutien. C’est là qu’elle rencontre Augustus Waters, 17 ans, à qui il manque une partie d’une jambe. De cette rencontre tout à fait improbable va naitre l’amitié et les embarquer dans une grande et belle aventure.

Cette histoire est originale car c’est le premier livre de ma connaissance à traiter ce sujet qui est le cancer. Lorsqu’on lit un résumé de ce livre on peut se dire « le sujet est grave et triste, le livre va être déprimant… » alors que c’est tout le contraire. Certes le livre parle de la maladie et de la mort ce n’est pas pour autant qu’il est déprimant car il traite aussi l’amitié et l’amour entre deux adolescents. Il exprime ce que ressentent certaines personnes comme Hazel mais aussi ce que ressentent les parents dont l’enfant est concerné. Il aborde le sujet de comment on voit la mort et ce qu’il y a après la mort à travers Hazel et Augustus

“Un jour viendra, ai-je dis,où nous serons tous morts. Tous. Un jour viendra où il ne restera plus aucun être humainpour se rappeler l’existence des hommes. Un jour viendra où il ne restera plus personne pour se souvenir d’Aristote ou de Cléopatre,encore moins de toi. Tout ce qui a été fait, construit, écrit, pensé et découvert sera oublié, et tout ça, ai-je ajouté avec un geste large, n’aura servi à rien. Ce jour viendra bientôt ou dans des millions d’années. Quoiqu’il arrive même si nous survivons à la fin du soleil, nous ne survivrons pas toujours. Du temps s’est écoulé avant que les organismes acquièrent une conscience et il s’en écoulera après. Alors si l’oubli inéluctable de l’humanité t’inquiète, je te conseille de ne pas y penser. C’est ce que tout le monde fait.”

Et comment certains définissent l’amour à travers Isaac

“C’est par ce que je crois au grand amour, a t’-il poursuivi. Je ne crois pas au fait que tout le monde garde ses yeux, ou ne tombe jamais malade, ou je ne sais quoi. Mais je crois que tout le monde a le droit au grand amour et que le grand amour doit durer toute la vie.”

Certains moments m’ont marqué et particulièrement celui-là :

“C’est aussi ce que j’aime dans ce livre. Il décrit la mort sans mentir. On meurt au milieu de la vie au milieu d’une phrase.”

Je pense que le livre ne m’a pas fait pleurer car je ne me suis pas assez attachée aux personnages ou peut-être était-ce écrit d’une manière qui ne m’émeut pas. Ce n’est pas pour autant que certains moments ne sont pas triste.

Ce livre qui a eu beaucoup de succès a été adapté en film par Josh Boone et les deux acteurs principaux sont Ansel Elgort et Shailene Woodley. Le film est sorti le 20 aout 2014.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

A WordPress.com Website.

Up ↑

%d bloggers like this: