Design a site like this with WordPress.com
Get started

Gardiens des cités perdues 8

Shannon Messenger

Lumen

Gardiens des cités perdues est une série écrite par l’américaine Shannon Messenger.

C’est l’histoire de Sophie, une jeune fille qui peut lire dans les pensées depuis l’âge de 5 ans. Alors qu’elle est en sortie au musée avec sa classe, un garçon l’interpelle et lui dit la vérité : c’est une elfe et il doit la ramener dans son monde d’origine.

J’ai commencé la série à partir de la parution du tome 6 et j’ai beaucoup aimé la série qui est devenue une de mes préférées…jusqu’au tome 8.

Tout au long de la série on s’attache à l’héroïne principale : Sophie Foster. Elle est déterminée à faire ce  qu’elle juge juste… Seulement, le caractère de Sophie a changé, elle est devenue plus colérique. Elle s’énerve contre M.Forkle qui protège l’identité des parents de Sophie alors qu’elle sait que cette révélation causerait un cataclysme sans précédent dans les cités perdues.

Il y a Sophie mais elle ne serait rien sans l’aide de ses amis : Fitz et Biana Vacker, Keefe Sencen, Dex Dizznee et Tam et Linh Song. Ensemble ils se battent pour battre les Invisibles. Seulement leurs missions se font en dépit du Conseil. Afin d’affirmer leur autorité, celui ci crée la Brigade Intrépide et nomme ses membres Régents (c’est-à-dire qu’ils intègre la Noblesse sans avoir passé les niveaux d’élite). La Brigade travaillera pour et au nom du Conseil.

Elle a acquis une grande notoriété dans notre monde et depuis quelques temps un certain respect. Le Conseil doit désormais montrer qu’il a conscience de sa valeur et utilise à bon escient l’étendue de ses talents

Gardiens des cités perdues 8, Héritages- page 157

En créant cette brigade, l’autrice inclus d’anciens personnages tel Stina Heks (qui apparait rarement) peut-être afin de montrer que même si Sophie a le poids du monde sur ces épaules elle a aussi des problèmes normaux tels une. Ce faisant, elle éclate le groupe habituel des proches de Sophie et écarte des personnages que l’on aurait voulu voir tout le temps.

Une fois formée, le Conseil emmène la fameuse brigade dans un ascenseur nommé le Parangon qui va les mener dans l’espace là où la lumière lunaire, la lumière solaire et la lumière stellaire se rencontrent. C’est de la science-fiction ! Ce chapitre contraste avec le reste de la série et n’a pas sa place dedans. Ça m’a laissé assez perplexe.

En plus de l’aventure, il y a une intrigue amoureuse et l’éternel débat Sofitz (sophie+fitz ) contre Sokeefe (sophie+keefe). Après le développement de l’intrigue en faveur des Sofitz dans le tome 7 et le terrible retournement de situation :« Sophie Elizabeth Foster ne peut pas être assortie » ce livre marque un tournant décisif dans l’intrigue. L’héroïne est souvent charriée par divers personnages (Biana, Marella, Ro ou encore Keefe) sur son aveuglement. Ces sous-entendus soulignent son déni devant ses sentiments et ceux des gens qui l’entourent. Seulement, ces sous-entendus sont drôles si Sophie ne peut pas (ou ne veut pas) les comprendre mais ils sont si clairs que le fait qu’elle ne les comprenne pas, c’est exagérer ce côté timide et le rendre agaçant.

Dans ce 8e tome le but de Sophie est de découvrir le fameux héritage de Keefe bien que j’ai eu l’impression que l’histoire était plus axée sur la découverte de ses vrais parents. Une des interrogations les plus courante de la série est l’identité des parents de Sophie. Chacun en a vu une où réalisée une, je veux parler de listes des possibilités. Qui sont ses parents ? Le Conseiller Bronte ? Ou alors Lady Cadence? Oralie est l’hypothèse la plus probable et c’est sans surprise que j’ai découvert que la Conseillère est belle et bien sa mère. La manière dont le personnage principal fait cette découverte est une technique révélée par quelques centaines de pages plus tôt par un personnage ayant le même pouvoir. Ça donne le sentiment que certains faits n’ont pas été prévues à l’avance car sinon elles auraient été mieux introduite dans le livre.

Spoiler

A la fin, Oralie vient voir Sophie avec sa cache lui disant qu’elle a découvert un secret oublié sans qu’on sache comment.

Ce cliff-hanger sensé me tenir en haleine jusqu’à l’année prochaine ne me fait ni chaud ni froid.

Je suis très déçue de ce livre que j’avais attendu pendant un an avec impatience.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

A WordPress.com Website.

Up ↑

%d bloggers like this: