Design a site like this with WordPress.com
Get started

Le Passeur

Lois Lowry

L’école des loisirs

Le Passeur est le premier tome d’une saga qui en comporte cinq, écrit par Lois Lowry en 1993. J’ai beaucoup entendu parler du Passeur lorsque je lisais énormément de dystopies et j’avais très envie de le lire. Ça a été une bonne lecture.

On suit Jonas qui vit dans une « cellule familiale », parfaitement heureux. A ses douze ans, il va se faire attribuer la formation de « dépositaire de la mémoire », évènement qui va bouleverser ses certitudes.

En seulement 200 pages, l’auteur arrive à planter un décor assez complexe et lancer l’histoire.

Le monde décrit est dystopique : c’est-à-dire que les personnages vivent dans « une société imaginaire difficile ou impossible à vivre, pleine de défauts, et dont le modèle ne doit pas être imité » (définition de l’Internaute) et le fait que les personnages soient très heureux rend le livre perturbant.

Le livre, assez court, est écrit de manière très fluide par conséquent, ce roman se lit rapidement.

Le Passeur a été une bonne découverte mais je ne suis pas pressée de lire la suite, le roman ne m’ayant pas tenu en haleine et ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. Effectivement, c’est surtout un tome introductif, l’auteur y explique l’univers qu’il a créé et l’action commence véritablement vers la moitié du livre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

A WordPress.com Website.

Up ↑

%d bloggers like this: