Design a site like this with WordPress.com
Get started

Orgueil et préjugés et zombies

Orgueil et préjugés et zombies est une réécriture du bien connu roman de Jane Austen. L’idée est complètement loufoque : prendre le classique qu’est Orgueil et préjugés et y rajouter une épidémie transformant les morts et les mordus en zombies.

Dans le voisinage de Longbourn, la résidence de la famille Bennet, s’installe un jeune homme riche et célibataire. Entre les espérances de mariage et les zombies qui pullulent dans leur charmante contrée, les sœurs Bennet n’auront pas le temps de s’ennuyer.

On suit donc comme dans le roman original, Elizabeth Bennet, une combattante aguerrie ayant été entrainée au Japon. Une des meilleures et passionnée dans la pratique des arts meurtriers. Cette passion la rend plus belliqueuse ; elle attaque au lieu de réfléchir ce qui donne lieu à des scènes particulièrement glauques et sanglantes et tellement exagérées qu’elles en perdent un potentiel effet terrifiant. A mes yeux le personnage y perd de la profondeur.

J’ai lu le livre pour l’idée complètement déjantée de rajouter des zombies dans un roman de Jane Austen. Seth Graham Smith a peut-être réécrit le livre mais a conservé certains paragraphes, ou a déformé des répliques bien connues.

C’est une vérité universellement reconnue qu’un zombie ayant dévoré un certains nombre de cerveaux est nécessairement à la recherche d’autres cerveaux.

Le début de ce livre a été une bonne surprise et j’ai été étonnée de la façon dont Seth Graham Smith a déformé l’histoire tout en restant relativement fidèle au livre de base. Le plus drôle était de comparer l’histoire d’origine et la réécriture. Au fur et à mesure de la progression, cette comparaison d’abord amusante était devenue normale et m’a moins fait rire.

Ce livre a été également adapté en film par Burr Steers où Elizabeth est jouée par l’actrice Lily James.

Celui-ci s’éloignent encore plus du roman ce qui donne un univers de Jane Austen apocalyptique et terriblement prévisible.

Certains passages font écho à la situation sanitaire actuelle dont une reprise dans un de mes rendez-vous hebdomadaire le Dimanche Citation.

Afin de profiter de ce livre je conseillerais néanmoins de livre Orgueil et préjugés de Jane Austen sachant que dès la quatrième de couverture l’auteur part du principe que le lecteur connait déjà l’œuvre originale.

Pour conclure : c’est un roman délirant et la comparaison avec la version originale fait rire. Son adaptation cinématographique est cependant très décevante.

One thought on “Orgueil et préjugés et zombies

Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

A WordPress.com Website.

Up ↑

%d bloggers like this: