Design a site like this with WordPress.com
Get started

Les Âmes Croisées

Et voici une énième chronique d’un énième livre de Pierre Bottero sur le blog.

Je vous présente aujourd’hui Les Âmes Croisées de Pierre Bottero réédité récemment chez Rageot.

Nawel est une jeune fille appartenant à la caste des Perles, l’élite. Elle va devoir lors d’une cérémonie faire un choix qui va influencer sa vie

J’ai eu le grand plaisir de retrouver la plume particulière de l’auteur et ai relevé plusieurs citations qui auront de grandes chances de réapparaitre dans le Dimanche Citation !

« Vivre c’est se mettre en danger, réalisa-t-elle. De la même façon qu’apprendre à marcher c’est  d’abord accepter l’idée de tomber. »

Au début de ma lecture j’ai eu l’impression de lire un mélange de mes précédentes lectures que ce soit Divergente de Véronica Roth ou encore Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss.

J’ai eu peur de faire des comparaisons avec d’autres de mes lectures tout au long du livre et que ça deviennent dérangeant ais heureusement il n’en a rien été et je me suis plongée dans l’histoire de Nawel.

Nawel est un personnage tout d’abord détestable et ses actions vont avoir des conséquences qu’elle n’avait pas envisagées. Elle va donc évoluer et prendre conscience de ses défauts et du monde qui l’entoure. Elle n’est bien sûr pas parfaite et elle continue de faire des erreurs mais c’est justement ce qui la rend attachante. Elle offre toute une réflexion autour du choix et de leur poids dans sa vie.

Le livre est avant tout centré sur Nawel et ses sentiments et je trouve que ses relations avec les autres personnages ne sont pas aussi profondes qu’elles auraient pu être. De même que l’univers dans lequel quelques aspects auraient mérités un peu plus de développement.

Ce livre, chose assez rare, m’a fait découvrir de nouveaux mots.

Comme le premier tome d’Ellana, l’histoire est assez « longue » à se mettre en place c’est-à-dire que l’on commence véritablement l’histoire à la page 193 (sur 439 pages). Cette première partie n’est pourtant pas ennuyante.

C’est en somme une très bonne lecture malgré les quelques défauts du roman.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

A WordPress.com Website.

Up ↑

%d bloggers like this: